Mes (mauvaises) résolutions 2018

Cette année, pour la première fois de ma vie, je n’ai pas de bonnes résolutions… et je n’ai pas envie d’en prendre !

Cela vient probablement de ma situation précaire actuelle : être journaliste freelance, ça veut dire être difficilement en capacité de prévoir sur le long terme. Cela vient peut-être aussi du fait que j’ai passé l’année la plus nulle et vide de ma vie. Bye bye 2017, je ne te regretterai pas !

Et puis ça vient aussi sûrement du fait que n’étant plus étudiante, mes années ne sont plus aussi découpées au rythmes des vacances et partiels. Pour la première fois, j’ai vu arriver la nouvelle année sans ciller. « Ah tu es déjà là ? »

Du coup j’ai réfléchis à cette histoire de bonnes résolutions. J’ai réalisé que tous les ans, les seules que je tenais étaient les plus évidentes. Par exemple : « Cette année j’aurai mon diplôme ! » C’est bien chaton, t’es en milieu de M2, tu veux une médaille ?

Pourquoi avons nous tant besoin de nous lancer ces petits défis de fin d’année ? Sur France Inter j’ai appris que, d’après une étude menée par l’Université de Bristol, seulement 12% d’entre nous tiennent leurs promesses. Ah bah bravo les gars, je nous félicite pas !

En trainant sur YouTube, je suis tombée sur une vidéo de Mail0ves (une youtubeuse que je suis et vous recommande si vous aimez les recettes diet et la naturopathie : « Mailo Fait Maison »). Elle nous dit que les bonnes habitudes, qu’on soit le 1er janvier ou le 5 avril, si on ne s’y prend pas correctement et avec suffisamment de motivation, ça ne marchera pas !

« Mon année était pourrie, je rêve d’une vie meilleure, je fais des résolutions ». Fausse bonne méthode ! Eh oui, « il faut prendre de bonnes habitudes au moment où on veut les prendre et de façon intelligente », nous conseille Mail0ves. Commencer par instaurer une bonne habitude petit à petit, un pas après l’autre sans viser trop gros d’un coup.

Pas de bonnes résolutions donc, mais pourquoi pas un petit bilan, ça ne fait jamais de mal. Evitons quoi qu’il arrive de commencer la nouvelle année en se disant qu’on a raté ceci ou cela. Concentrons nous plutôt sur le positif, les moments de bonheur, les accomplissements, etc. Pourquoi ne pas projeter ce bonheur dans la nouvelle année ?

« On fait l’bilan calmement en s’remémorant chaque instant » – La base quand on parle de bilan

 

Bref, c’est beaucoup de bon sens, mais ça fait toujours du bien à entendre ou à lire, n’est-ce pas ? 😉

___

Voilà, sinon je nous ai fait une petite playlist de début d’année :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s