Que faire de ses objets inutilisés ?

Je ne sais pas vous, mais la rentrée à toujours eu un effet « nettoyage-de-printemps-bis » sur moi. J’ai deux grosses périodes de rangement : au début du beau temps et au retour de la grisaille.

Septembre est arrivé, ses petites vagues traîtres de froid humide avec. Et me voilà les bras chargés d’objets inutiles, entassés depuis plusieurs mois. « Ça attendra la fin des vacances ». Bon. Bien. On en fait quoi maintenant de ces miniatures de gel douche en 5 exemplaires ? De ces trois éco-cup de festival, ce sac troué, ces magazines et livres aux pages bombées ? On donne, on vend, on troque, on jette !

« En ai-je vraiment besoin ? »

Plus la peine de vanter les bienfaits du tri, de nombreux ouvrages, bestsellers pour certains, le font très bien. Trier reviendrait à s’alléger l’esprit, à se libérer inconsciemment de notre désir de posséder et consommer. Une occasion de se comprendre ou reconnecter avec ses désirs en faisant des choix (« je jette ou je garde »). Ranger permettrait d’éclaircir notre environnement, de tout remettre en ordre pour repartir du bon pied. Bref, la conclusion est vieille comme le monde : c’est bon pour le moral !

Avant toute chose, il est nécessaire de se poser les bonnes questions :
– Cet objet me plaît-il (toujours) ?
– Cet objet m’est-il utile ? Si oui, est-ce que je m’en sers régulièrement ?
– Ai-je qu’un seul exemplaire de cet objet ?
– etc.

17_09_02_Rangement
Aller hop hop hop on range tout ça ! – CC.

Recycler

Je vais vous saouler avec mon écologie, mais recycler l’usage d’un objet devrait être, selon moi, un réflexe que l’ensemble de l’humanité devrait adopter. Il suffit d’être un peu imaginatif.

Par exemple, ces deux shower cap que j’ai ramené de mon dernier voyage (maudit « on sait jamais »). Je leur ai trouvé une autre utilité : en pénurie de cellophane, j’ai protégé un plat avec avant de le mettre au frigo ! Mais j’aurais pu également envelopper mes chaussures de randonnées sales pour éviter de salir mon sac de voyage ; protéger la selle de mon vélo en cas de pluie avant de remonter dessus, etc.

Si vous êtes à court d’idées, internet en trouvera pour vous. Sinon, des associations sont spécialisées dans la collecte et réparation des objets, comme la Ressourcerie.

Donner

C’est tout à votre honneur. Vous pouvez donner vos objets à des organismes comme Emmaüs ou le Relais.

Pour donner à des particuliers, il existe plusieurs sites et associations : FreeCycle, Donnons.org, Toutdonner.com ou Recupe.net, pour les plus connus.

Le site nonmarchand.org est une référence pour les adeptes de la gratuité, via lequel vous pouvez trouver des repreneurs de vos objets inutilisés.

Troquer

Tout comme pour les dons, les sites de troc ne manquent pas sur la toile. Le réseau MyRecycleStuff est connu et très fonctionnel. Dans le même genre, France Troc et Gchangetout.com valent le détour.

Il est même possible de troquer par thème. Par exemple, l’armoire des petits est spécialisé dans le troc de vêtements, jouets et équipements d’enfants.

17_09_02_Rangement2
Quand tu craques et jettes tout par la fenêtre – CC. G. De Valkeneer.

Vendre

Au-delà des traditionnels sites de petites annonces comme Le Bon Coin, Vivastreet ou Ebay, vous pouvez revendre sur des sites marchands comme la Fnac ou Amazon. L’avantage de ces marketplace, c’est que le produit est présenté avec ceux vendus par les pro. Du coup nos boutiques ont plus de visibilité que sur les sites d’annonces.

J’ai récemment testé l’application/le site Vinted. C’est vraiment pas mal parce que c’est ciblé, on ne peut vendre que des habits, des accessoires ou quelques produits de beauté. Les recherches sont plus détaillées que sur Le Bon Coin, du coup nos articles sont un peu moins fondus dans la masse. Et enfin le système du site me plait beaucoup : Vinted ne prends pas de commission et dès qu’une vente est réalisée, la vendeuse reçoit une étiquette toute faite et pré-payée avec l’adresse de l’acheteuse. Il nous suffit juste de l’imprimer, la coller sur le colis et hop, ça part !

>>> Ma boutique sur Vinted.fr <<<

Louer ou stocker

Vous hésitez à vous séparer d’un objet ? Optez pour la location entre particuliers ! Sur Zilok ou E-loue, par exemple, vous pouvez mettre à disposition des choses utiles à d’autres.

On voit apparaître de plus en plus des solutions de stockage, notamment entre particuliers. Du garde meuble à la petite cave d’immeuble, l’objectif est d’optimiser l’espace inutilisé et de procurer un service de proximité. Allez faire un tour sur les sites Costockage.fr et JeStocke, récemment mis en ligne.

Bien évidemment, ce petit article n’est pas exhaustif. On trouve de tout sur internet, profitons-en. Ranger, trier, donner, troquer, vendre… il faut juste se lancer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s