Le temps passe, vous aussi

Tout au long de sa vie, on croise du monde, beaucoup de monde. Principalement, pour quelques secondes seulement. Puis on les oublie, ils passent dans notre esprit aussi vite que dans nos vies.

Il y a certaines personnes, vues ou rencontrées plusieurs minutes, souvent marquantes, qui restent un peu plus longtemps dans notre mémoire. Comme la jeune femme avec qui on a échangé quelques mots dans la salle d’attente. Il y a ceux de quelques heures, dont on se souviendra vaguement les traits du visage, la façon d’être. L’ami d’un ami, d’un ami, d’un ami…

Et puis il y a vous. Vous que j’ai rencontré en sachant que le temps passé ensemble ne durerait pas. Vous qui êtes venus et partis devant mes yeux et mes sentiments. Vous qui êtes restés deux, trois ou cinq ans sous le soleil de nos amitiés naissantes. Pour vous, c’est de nombreuses années dont aura besoin mon cœur pour oublier.

Plus les années passent et plus les détails m’échappent. La couleur de vos yeux, de vos cheveux, la tonalité de vos rires… Ce sont vos vies qui s’éloignent, si différentes maintenant.

Le cadeau empoisonné de l’expatriation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s